•  

     

     


     

     
    Vous les trouverez relativement facilement sur les marchés...
     
    Je veux parler des fameux "moulins laqués aux vernis cellulosiques", communément appelés... Cellulosiques tout court. Une création Peugeot.
     
     

     

     

     

     

     

     

     

    Commercialisés de 1932 à 1939, les cellulosiques ont possédés une plaque en laiton nickelée...

    ... Pour ensuite adopter la première décalcomanie de la marque dès 1936.

    Ce modèle de logo disparaîtra en 1945.

     

     

     

     

     

     

    De taille 2, neuf coloris étaient disponibles au catalogue : bleu, blanc, rouge, vert, orange, jaune, aluminium, crème et tabac... :

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    .... extrait du catalogue 1936 de Peugeot pour les commerçants.

    Sans compter les modèles dits "de luxe" : Laqué blanc à filets argents, imitation loupe d'orme et palissandre (essences de bois à la mode), et enfin en noyer naturel glacé.

    Vous pouviez commander également les moulins en version laqué "décoré" (décors cartonnés type "Lustucru", paysages,... ).

    Une très large gamme comme vous pouvez le constater ! Il existe des Zassenhaus qui ressemblent à ceux-là (qui à copié qui ?).

     

     

     

     

     

     

    ... Ai juste "retouché" la couleur de la poignée de manivelle sur ce beau spécimen aluminium...

     

     

     

     1932/1935 à gauche, 1936/1939 à droite... Facile !

     

    A l'instar des RIC, les Cellulosiques se veulent gais et hauts en couleurs !

     

    ... La dame a l'air inspiré !

    ... Et pourquoi l'on s'imagine souvent que les gens de la première partie de XXème siècle n'aimaient que les couleurs sombres (voitures noires, cuisines crèmes, etc) ?

    Mon seul exemplaire d'un modèle Noyer.

    Les petites barres angulaires sont nickelées et non peintes en mastic.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      

     
     
     
     
     
    C'est vrai qu'il n'est plus vraiment "frais" ! Il a beaucoup beaucoup moulu !
    Mais bon, j'en ai un... Et moud toujours (Voilà !).
     
     

    votre commentaire
  •  

     

    Alors que Peugeot a définitivement abandonné la production de moulins à café électriques en 1975 (et l'électroménager en général), Moulinex continu de diversifier sa gamme :

     

     Extrait du mini catlogue de 1976 se trouvant dans les boîtes d'emballage.

     

    Le Super Junior, décliné aussi en version chromée "luxe" :

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le MC3, ici en blanc. Ce modèle a continué d'être fabriqué dans les années 80 :

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    ... La couverture du catalogue ci-dessus. Voyez-vous à côté de la marque ce petit dessin ?Mais bien sûr, il s'agit d'une "femme libérée", du fameux slogan : "Moulinex libère la Femme" ! Une manière  particulière de soutenir le mouvement M.L.F. de l'époque !

      


    1 commentaire
  •  

    Deux "Robots" Elau(l) de la fin des années 50, en 220 V.

    Je vous invite vivement à vous rendre sur le site consacré à la marque ELAU(L), de superbes images et documents complets sont accessibles (cliquer sur ma barre "LIENS") !

    Ces moulins font donc parti de la collection "Robot" et possèdent toujours leur très pratique molette "robotisée" :

    ... Voyez en détail... Vous pouvez tranquillement vacquer à d'autres occupations  pendant que votre Robot Elau(l) moud activement votre café : même le couvercle ne s'ouvre pas !

    Mais qui voudrait encore se servir d'un moulin manuel ?

     

     

    Un design très inspiré des lignes américaines de l'époque !

     


    votre commentaire
  •  

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Tiens oui, un bout de tronc d'arbre... ?

    Effectivement, en bois de cerisier en plus ! Et taillé dans la masse... Hors sujet ?

     

    Non. Voilà deux modèles fabriqués par Marlux dans les années 60.

    Vous avez le droit de trouver le style kitsch... Personnellement, je les trouve très réussis (le contact de la matière est très plaisante). Et puis vous avez sans doute remarqué que j'aime... Le bois !

     

     

    votre commentaire
  •  


     

     

     

     

    Un duo de chez Marlux.

     

     

     

     

     

     

    C'est vrai, je partage votre avis ; ils sont vraiment sympathiques avec leur corps en bois laqué noir (existe en rouge) et leur réserve en verre épais !

    Mais voilà : Marlux ne les produit plus... Depuis longtemps. Les années 80 sont loins à présent ! Dommage, je sais (pour les moulins j'entends !).

     


    votre commentaire