•  

    Un de mes préférés, ce joli petit moulin :

     

     

    Bois de Noyer assemblé par mortaises et tenons, ce moulin du 19ème siècle porte la marque A. Luhdorf (Alsace, Allemagne ?).

    Selon René Pannier ("La folie des moulins à café"), ce fabriquant utilisait des mouvements acier façonnés à Saint-Etienne. Difficile à l'image de rendre compte des dimensions (10,5 cm pour la caisse, 15 cm de hauteur, manivelle incluse !)... Il peut moudre l'équivalent de deux à trois tasses de café !

    Ecrou de manivelle en acier forgé, typique du 18ème et 19ème siècles.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Jolie forme étoilée de la noix de broyage. Les têtes de vis sont hautes et carrées, donc de facture ancienne.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Quelle belle patine !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Voyez ces petites "oreilles" de fixation.
     

    L'estampille de cette mystèrieuse marque :

     

     

     

     

     

     

     

     

    Je vous l'ai dis : c'est mon préféré !
    ... Un petit "bébé" moulin ( à Jean-Cristophe) ! 

    votre commentaire
  •  

     
    De 1947 à 1960, Peugeot a lancé sur le marché un des derniers moulins manuels : le modèle EX.
     
    Existant en taille 2 uniquement et en hêtre, ce moulin simple et performant se trouve très facilement encore sur les foires et vide-greniers, pour un prix modique (Moulin peu attrayant pour la plupart des chineurs). Il a été fabriqué massivement... Malgré la concurrence des moulins électriques depuis 1955 !
     
    Vous avez le choix entre le modèle à calotte bakélite et le modèle à calotte tôlée peinte (rouge ou bleue).
     
    L'image suivante montre deux types de manivelle : celle de gauche, plus ancienne, a déjà été utilisée sur les Ric. Plus moderne, celle de droite est estampillée "Peugeot Frères" avec son lion (de 1958 à 1960).
     
     

     

     


    votre commentaire
  •  

     

     

     

     

    En vrac, quelques images issues de ma collection :

    (Veuillez cliquer sur la première image pour activer le diaporama)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     
     

    2 commentaires
  •  

     

     

     

    Au départ un bloc.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    ... Et hop on place la manivelle...

     

     

     

     

     

     

     

    Un petit moulin de voyage allemand datant des années cinquante produit par la firme Leinbrock.

    A cette époque, Peugeot s'était essayé également à diffuser des modèles ayant la même particularité : le GI, le Diabolo et le Camping. Contrairement au fabricant français, Leinbrock utilise encore le bois peint laqué.

    Son tiroir est lui en plastique. Dimensions très petites : hauteur de 18 cm, base de 8 cm. Une capacité de deux à trois tasses.

     

    ... On garde toujours une esthétique très épurée, fonctionnelle. Le bois lui confère tout de même un petit air rétro charmant.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     
     
     

    votre commentaire
  •  

     
    De 1879 à 1936, Peugeot a vendu ce modèle dit Belge (avec ou sans colonnes) exclusivement à l'export.
     
    Il reprend les particularités des moulins flamands : colonnes et trémies externes évasées. Mon moulin possède des pieds ronds. Dès 1923, les pieds seront travaillés.
    Essences de bois utilisées : le Noyer ou le Hêtre.
     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Une jolie plaque...

     

     

     

     

    ... Un exemple d'un standard style flamand par KYM :

     

     
    On s'en doute, ce type de moulin était réservé aux marchés Allemand, Autrichien, Hollandais... Et Belge.
     
     
     

    1 commentaire