• Oui oui, je vous vois glousser !

    Ne m'embarrassez pas s'il vous plaît, c'est un cadeau "marché aux puces" que l'on m'a offert ! Et puis, c'est l'intention... Et puis les goûts et les...

    Un bon exemple d'un moulin à café "d'antan" revu par les chinois... Pas cher à l'achat neuf, il donne un cachet rustique... Toujours en vente... Partout ! Et fonctionne.

    Cela m'a permis de me "faire la main", puisque je me suis amusé à viellir le moulin, en le molestant un peu, en l'oxydant plus vite, et en le "patinant". Convaincant non ?

     

     

    votre commentaire
  •  

    Voici une marque (dont on ne trouve plus trace aujourd'hui) qui propose deux courants principaux ayant marqués les années 70 :

     

    L'audace "Pop", bois laqué orange (inévitable couleur d'alors !) comme Casimir, Renault 5, etc... Puis à côté la valeur sûre du "Rustique" (corps en faïence).

    Un petit raccourci, mais ceux qui ont plus de... Trente ans peuvent comprendre n'est-ce-pas ?

    Au fait, cette production est signée Audibert (France).

    Humm, j'ai faim !


    1 commentaire
  • Comme ils brillent ces beaux moulins...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    De gauche à droite :

    Vous avez un modèle espagnol "San Andreu", un modèle italien (sans marque), un autre venant tout droit du Danemark (sans marque)... Et un... IKEA (modèle Aktion, en bouleau, de la collection 2007/2008).

    Je dois avouer que ce dernier fonctionne à merveille ! Je vous le dis, car au niveau prix, vous savez à quoi vous attendre ! Alors si vous avez un petit budget, dommage de vous en priver (en plus possède un système de broyage en céramique !)...

     

     

     


    votre commentaire

  •  

     

    Une petite série de moulins de marque Borel, toujours équipés du mécanisme Peugeot, et toujours plus originaux que Peugeot.

    Ces modèles ont été vendus dans les années 60 à 70. Pas d'autres indices à fournir !Tous ces moulins sont d'une remarquable prise en main !

    Le Borel le plus Peugeot en terme de design...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ici c'est très différent...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le "petit frère", mais en bois d'olivier. A droite, un élégant modèle noir laqué :

    Anecdote : Un jour, chez un brocanteur, j'ai trouvé le même moulin noir, peinture écaillée ("c'est de l'ancien !") mais mécanisme non oxydé. Prix de vente : 85 euros !

    La raison invoquée : "Il est d'époque Napoléon III !"... Ben oui, tiens ! le bois est peint en noir ! Au revoir Monsieur !

    ... Je n'ose pas vous avouer combien j'ai acheté le mien, ce serait vous faire rager de jalousie... GNARF GNARF !

    Le dernier venu (un moulin à sel en fait), tout d'olivier vêtu :

     

     


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires